site communauté aide contact forum

  

      Le Journal du Comptable

1,50 €

          2013

L’économie au bout de la plume

www.lecomptable.fr

N°2516

accueil inscription connexion


Le temps, c’est de l’argent !

22

04

LE HIGH-FREQUENCY TRADING (HFT)


Après la corbeille, les opérateurs de marchés financiers vont-ils passer à la trappe?


A l'heure où la vitesse est le maître mot de notre société (4G, fibre optique, ...), la finance a pris une longueur d'avance.


Le trading et notamment le trading automatisé, s'est ainsi lancé dans une véritable course de vitesse. Le trading automatisé s'appuie sur des opérateurs de marché virtuels, les algorithmes ! Les banques se livrent une guerre sans merci pour dénicher les algorithmes les plus performants, les plus rapides, ceux qui leur feront gagner le jackpot!


Les algorithmes informatiques sont capables d'exécuter des opérations sur les marchés financiers sur des fréquences proches du milliardième de seconde ! Pour aider ces programmes à analyser et exploiter toutes les opportunités du marché en instantanné, les établissements financiers basent leurs centres d'activités boursières au plus proche des "Wall Street", "City" et compagnie afin d'accélérer la vitesse de transaction.


Si la vitesse compte dans ce milieu, c'est que le temps est synonyme de plus values. En effet, lorsque les teneurs de marchés comparent leurs ordres, il sécoule un laps de temps durant cette confrontation. Le HFT est donc là pour exploiter les écarts de cours qui ont lieu durant ce temps infiniment court. Ces écarts vont engendrer des micro plus-values qui en volume vont représenter de vrais magots. Cette opération quasi-instantannée est appelée "scalping".


Le HFT présente aussi l'avantage de pouvoir accentuer une tendance boursière. En augmentant les volumes d'échanges de manière significative, le HFT accentue le phénomène de hausse ou de baisse des valeurs. Les opérateurs de marché virtuels peuvent ensuite profiter de cette tendance pour racheter aux cours les plus faibles ou pour vendre aux cours les plus hauts avant les autres opérateurs. On retrouve là l'opération appelée "swing trading".

D'autres stratégies sont permises grâce au HFT comme le "quote stuffing" qui permet de passer des milliers d'ordres dans le but que les opérateurs virtuels concurrents soient poussés à analyser ces positions et ainsi ralentis dans leurs actions.


TABB Group estime qu'aujourd'hui, le volume d'échanges généré par le HFT avoisinerait les 37% en Europe, les 51% aux Etats-Unis et les 10% en Asie.


J.E