Le Journal du Comptable

1,50 €

          2013

L’économie au bout de la plume

www.lecomptable.fr

N°2516

accueil inscription connexion


La tête dans les nuages

07

05

LE CLOUD COMPUTING SUR UN PETIT NUAGE


Le cloud computing est une technologie permettant de sauvegarder ses données informatiques et d'accéder à des services sur des serveurs distants. Les utilisateurs ont accès à leurs données via une plate-forme sur leur réseau.


Il existe 3 principaux modèles du cloud: IaaS, PaaS, SaaS


L'Infrastructure as a Service (IaaS) est un cloud d'infrastructure. Il fournit le serveur, le réseau et le stockage aux développeurs.


Le Platform as a Service (PaaS) est un cloud applicatif. En plus de fournir les ressources de l'IaaS, il offre une gestion de l'environnement d'exécution aux développeurs.


Le Service as a Service (SaaS) est un logiciel à la demande. L'utilisateur accède à une application hébergée chez le fournisseur. Il n'a donc ni à gérer la plate-forme d'infrastructure ni à gérer la plate-forme logicielle.


Le cabinet d'étude IDC estime qu'aujourd'hui 84% des entreprises utilisent au moins une application relevant du cloud.


Le cloud est une idée venue d'outre atlantique dans la firme Amazon. En effet, le leader mondial du e-business a été le premier à flairer ce créneau. En se dotant d'un parc informatique hors norme pour répondre aux flux informatique de sa clientèle, Amazon s'est retrouvé en surcapacité puisque ses ressources informatiques ne sont utilisées en totalité qu'à certaines périodes de l'année. D'où l'idée de louer ses capacité à des entreprise. Suite au succès rencontré, la firme a continué à agrandir son parc pour en faire une activité à part entière.


Aujourd'hui, le cloud se développe massivement en raison de la couverture internet qui représente la presque totalité des ménages et entreprises.

Cette technologie a bénéficié des avancées technologiques (puissance des équipements informatiques, haut débit, ...) et de la réduction des coûts dans le numérique.


Cette évolution oblige les fournisseurs de cloud computing à développer des datacenters toujours plus grands. L'espace occupé par ces mastodontes représenterait 31 millions de mètres carrés en 2013.


Pour les utilisateurs cet outil est plus économique que les disques durs externes et le stockage papier et surtout moins contraignant puisque le fournisseur gère l'espace de stockage et supporte les investissements. De plus, il assure la sécurité du stockage des données.


Selon Gartner, le cloud computing, dont la croissance annuelle avoisine les 25%, devrait représenter plus de 10% des investissements informatiques en 2013 (environ 150 milliards de dollars).


J.E




site communauté aide contact forum